Communiqués

Retrouvez-ici tous les communiqués de presse.

Maladie de Lyme – Intervention de Daniel Senesael

02 juin

La maladie de Lyme est une maladie infectieuse transmise à l’homme par la morsure de certains types de tiques qui peut toucher plusieurs organes, principalement la peau, les articulations et le système nerveux. En raison du manque de fiabilité des tests et de l’ignorance de certains médecins, elle est souvent décelée trop tardivement chez de nombreux patients, c’est pourquoi Daniel Senesael est intervenu en séance plénière de la Chambre afin d’inciter le gouvernement à prendre les mesures nécessaires en vue d’améliorer la prévention, la détection et le traitement de cette infection. La vidéo, ici. Le texte de l’intervention .

DSC_0165

Gare d’Herseaux: accumulation des déchets

31 mars

Depuis la fermeture de cette gare, avec d’abord la disparition des guichets en 2011 et de la salle d’attente l’année dernière, le lieu ne fait que se dégrader. Et à l’instar de la gare de Tournai, on ne compte plus les déchets qui s’entassent tant sur les quais que sur les voies. A tel point qu’un article relatif à cette situation faisait état d’une véritable « poubelle à ciel ouvert » pour ce point d’arrêt qui est « l’un des plus sales du réseau belge ».  Daniel Senesael a demandé à la Ministre les moyens d’action en la matière. Lire ici son intervention.

ca408b32-415c-11e3-89b1-6f224fddecf1_web

Licenciements à la Redoute: D. Senesael interroge le Ministre de l’Emploi

28 janvier

Alors même que les dirigeants de l’entreprise La Redoute avaient annoncé en janvier 2014 que la suppression de 1178 postes de travail en quatre ans n’affecterait pas la Belgique, on apprenait mercredi 10 décembre, qu’à la suite d’un conseil d’entreprise extraordinaire, il avait été décidé de procéder à la suppression de six emplois sur le site d’Estaimpuis. Ajouté au licenciement d’un autre travailleur en septembre, cela fait 7 licenciements comptabilisés sur le site estaimpuisien en trois mois. Daniel Senesael a interrogé le Ministre de l’emploi sur l’avenir du site et celui des travailleurs. Lire ici la question-réponse.