Aquarelle
Biennale Internationale à Estaimbourg

C’est le 15 août dernier que Daniel Senesael a inauguré la seconde édition de la Biennale Internationale d’Aquarelle. Cette exposition qui fait d’Estaimpuis la capitale mondiale de l’aquarelle, se tiendra dans le cadre magnifique du Château d’Estaimbourg jusqu’au  7 septembre. Elle réunit pas moins de 75 artistes issus de 19 pays dont 15 artistes membres de la National Watercolor Society – une des plus importantes sociétés d’aquarelle au monde – venus spécialement, et c’est une première mondiale, partager leurs connaissances et leur savoir-faire avec les Estaimpuisiennes et Estaimpuisiens. Plus d’infos sur l’expo ici.

Fête Nationale
Commémorations à Evregnies

Comme toujours à pareille époque, Daniel Senesael a participé aux manifestations du 21 juillet qui se déroulaient cette année à Evregnies. Après avoir assisté à la messe traditionnelle en l’église Saint-Vaast et procédé au dépôt d’une gerbe au Monument aux Morts en compagnie des porte-drapeaux des différentes sections de l’Entité, Daniel Senesael a prononcé un discours emprunt de belgitude. Ainsi, il a rappelé sa croyance « quant au caractère indivisible de l'État belge », clamant qu’on ne pouvait « [se] laisser voler la Belgique par [un] nationalisme égoïste et rétrograde ». Pour consulter l’intégralité du discours cliquez ici.

Service incendie
Mise à la vétérance de Christian Leclercq

Le 21 juillet on célébrait, en plus de la Belgique, la mise à la vétérance du Sergent Christian Leclercq qui, après 31 ans de bons et loyaux services en tant que pompier volontaire à Estaimpuis, a du raccrocher l’uniforme. Au cours de son discours, Daniel Senesael a rendu hommage à un homme à la « carrière exemplaire » qui s’est toujours « efforcé, avec la conscience professionnelle qui le caractérise, d’effectuer son travail avec passion et rigueur ». Il a également tenu à le remercier, au nom de l’ensemble de ses collègues pompiers pour son « engagement sans faille au service de la collectivité estaimpuisienne ». Bon vent à lui ! L’entièreté du discours ici.