Traité budgétaire européen – position de le fédération PS de Wallonie picarde

19 juin

Le comité fédéral PS de Wallonie picarde a entendu, ce lundi 17 juin, Jean Peeters, Secrétaire régional de la FGTB Wapi.

Un dialogue s’est fait sur la portée et les limites du  Traité budgétaire européen.

Il y a pour le moment deux enjeux qui nous préoccupent. La relance et l’emploi.

La fédération PS de Wallonie picarde espère qu’un large débat public se poursuivra tant dans les institutions que dans le monde associatif sur ces thèmes…

La rigueur budgétaire est une nécessité.  Mais n’est pas une fin en soi. Nous avons dans nos communes, à la province et dans nos pouvoirs aux différents échelons, défendu la logique d’une gestion rigoureuse. A nos yeux, socialistes de Wallonie Picarde,  tout choix budgétaire doit être  évalué quant à son impact sur la situation économique. Il serait  paradoxal de freiner une reprise timide ou même de créer la spirale de la récession. Il faudrait, dans une optique dynamique, prendre des mesures soutenant redéploiement économique et l’emploi. 

Notre sentiment est que l’union économique européenne ne peut contrer une crise et garantir le progrès économique, environnemental et social qu’à la condition de viser le redéploiement économique, dans des secteurs porteurs d’avenir. Nous croyons aussi que le redéploiement doit être soutenu par une harmonisation fiscale, sociale et environnementale.

Nous attendons que nos représentants politiques  continuent à prendre des initiatives pour l’introduction d’une taxe sur les transactions financières ; une harmonisation de l’impôt des sociétés (assiette et taux) ; le renforcement du cadre de contrôle sur les agences de notation, en particulier en matière d’agrément et l’encouragement de la création d‘une ou plusieurs agence(s) indépendante(s) de notation européenne(s) ; le durcissement du dispositif européen de régulation des fonds spéculatifs ; la création d’un cadre européen de réglementation de l‘ensemble de l’actionnariat salarié en ce compris les stocks-options ; la lutte contre toute forme de dumping social et environnemental…

Si nous ne contestons pas la discipline budgétaire, il faut tenant compte de la réalité économique, que nous continuions à faire du développement économique. En Wallonie picarde par notre projet 2025, en Wallonie avec Horizon 2022.  

Nous pensons que c est par là que nous aiderons le mieux toutes les populations précarisés et à la classe moyenne de trouver leur place dans la société.

A cette fin nous estimons qu’un pacte européen pour la croissance et l’emploi doit être le pendant du traité Budgétaire européen.  

 

 

Le comité fédéral de la fédération PS de Wallonie picarde