Actualités

daniel senesael conseil

Politique communale: le point à mi-mandat

10 février

Daniel Senesael a présenté ce samedi devant l’assemblée général du PS estaimpuisien le bilan à mi-mandat des objectifs qu’il s’était fixés avec ses compagnons du Collège en début de mandature. Un bilan positif que vous avez le loisir de consulter ici.

image

Commerce illégal du bois: Proposition de résolution adoptée

03 février

Le député-bourgmestre Daniel Senesael a co-signé, avec plusieurs membres de l’opposition, une proposition de résolution visant à lutter contre le commerce illégal du bois. Pour rappel, chaque année, des millions d’hectares de forêts sont détruits et exportés illégalement, avec des répercussions négatives pour l’environnement, les populations locales et la biodiversité. Cette proposition de résolution qui vise à améliorer les dispositifs de contrôle et de sanction en Belgique et dans les pays exportateurs pour contrer plus efficacement ce commerce illégal a été adoptée à l’unanimité jeudi dernier en séance plénière de la Chambre. L’intervention de Daniel Senesael ici, le texte de la résolution .

ca408b32-415c-11e3-89b1-6f224fddecf1_web

Licenciements à la Redoute: D. Senesael interroge le Ministre de l’Emploi

28 janvier

Alors même que les dirigeants de l’entreprise La Redoute avaient annoncé en janvier 2014 que la suppression de 1178 postes de travail en quatre ans n’affecterait pas la Belgique, on apprenait mercredi 10 décembre, qu’à la suite d’un conseil d’entreprise extraordinaire, il avait été décidé de procéder à la suppression de six emplois sur le site d’Estaimpuis. Ajouté au licenciement d’un autre travailleur en septembre, cela fait 7 licenciements comptabilisés sur le site estaimpuisien en trois mois. Daniel Senesael a interrogé le Ministre de l’emploi sur l’avenir du site et celui des travailleurs. Lire ici la question-réponse.

Bois illégal

Lutte contre le commerce illégal du bois

14 janvier

15 à 30 % du volume de bois produit à l’échelle mondiale est issu d’une récolte illégale, avec pour conséquence une destruction des écosystèmes forestiers pourtant essentiels à la vie. Afin de lutter contre le commerce illégal du bois, Daniel Senesael a cosigné une proposition de résolution, laquelle a été adoptée à l’unanimité ce mercredi à la Chambre. Il s’agit là d’un pas important tant pour la biodiversité que pour le développement socio-économique durable des pays importateurs et exportateurs. Pour consulter le texte de la proposition de résolution, c’est ici.