Actualités

20170624_103054

 » Je rendrai mon salaire de Bourgmestre! »

26 juin

«Je rendrai mon salaire de bourgmestre»
Nord Eclair
Dim. 25 jui. 2017

Le 2 juillet prochain, les socialistes devront s’exprimer lors d’un congrès extraordinaire du PS. Au choix : le décumul intégral ou financier. Les fédérations bruxelloise et carolo du PS viennent de se prononcer en faveur du décumul intégral. L’USC d’Estaimpuis s’est elle prononcée hier en faveur du décumul financier… suivant ainsi Daniel Senesael !

Le député-bourgmestre Daniel Senesael s’exprime résolument en faveur du décumul financier

Estaimpuis

Vous avez pris le temps de la réflexion pour vous exprimer sur le décumul des mandats proposé par votre président.

J’ai ressenti pas mal de frictions au sein du PS. Lors du congrès du 3 juin dernier, on a bien senti que la base n’était pas contente. Avec tout ce contexte des affaires, je me suis senti sali, écœuré. J’ai pris le temps de la réflexion, de faire le point avec moi-même, d’être cohérent avec mes convictions. Soyons clairs, je suis bourgmestre depuis 23 ans et député depuis 13 ans. Après un temps aussi long, je n’ai plus rien à espérer encore. J’adore ces deux fonctions au demeurant très différentes, il m’est apparu difficile de choisir entre les deux. Je suis depuis toujours dans ce bureau de bourgmestre dès l’aube à 4h du matin, 7jours sur 7, je travaille 18h par jour et j’apprécie cela. Ce n’est pas un exploit, j’ai la chance de pouvoir ne dormir que 5h par nuit pour retrouver la forme. C’est une chance de pouvoir ainsi aider les gens.

Le 2 juillet, chacun devra se positionner. Vous aviez cinq mandats rémunérés, il ne vous en reste plus depuis peu que deux.

On a deux possibilités, soit le décumul intégral (un homme, une fonction) ou le décumul financier (un seul salaire quelles que soient les fonctions). Personnellement, je me suis déjà débarrassé de mes trois autres mandats en tant qu’administrateur dans les intercommunales. J’ai démissionné à l’IEG, Ipalle et de l’asbl Impact où je touchais des jetons de présence. J’ai renoncé aux jetons pour 2017 dans les deux premières et même rembourser 2015, 2016 et le 1 er trimestre de 2017 pour l’Impact. Pour Ipalle et IEG, ce n’était hélas pas possible fiscalement. À l’Impact, ce remboursement de 2.500 euros de jetons a permis de payer un repas aux 89 membres du personnel. (On parlait annuellement de 1200 € brut de jetons de présence à IEG, 600 € à Ipalle et 1500 € à Impact, ndlr). Autant laisser la place à d’autres personnes d’y siéger et qui auront plus de temps à consacrer à ces intercommunales, sans être coincé au parlement lors d’une réunion par exemple.

Vous souhaitez par contre rester bourgmestre et député, mais en ne gardant qu’un seul salaire

Oui, car le décumul intégral ne prend pas assez en considération la réalité communale. Beaucoup de députés ne connaissent pas la réalité du terrain, ce qui touche directement les citoyens. Raison pour laquelle j’opte personnellement pour le décumul financier. Je compte rembourser chaque mois mon salaire de bourgmestre à la commune (58.000 euros brut par an, ndlr). Légalement, à moins de changer la situation par décret, ils sont obligés de me payer, mais ne peuvent pas m’empêcher de rembourser ce qui restera après le retrait des impôts à 50 % et de la rétribution habituelle de 10 % au parti. On parle net de 1300-1500 euros par mois rendus à la commune. Je gagne déjà assez en tant que député (98.546 euros brut par an, ndlr). On doit montrer l’exemple, il faudrait d’ailleurs qu’un décret empêche directement d’être payé plutôt que de rembourser nos salaires de bourgmestre. Ce serait encore plus clair.

En 2018, vous ne vous représenterez plus comme bourgmestre à Estaimpuis

En effet. J’aurais pu tout aussi bien opter pour le décumul intégral, car de toute façon j’arrêterai d’être bourgmestre en 2018. C’est Quentin Huart qui sera la tête de liste du PS à Estaimpuis. Tout au plus, je pousserai la liste si on estime avoir besoin de moi. Et en 2019, je mettrai fin également à mon mandat de député. Et donc à ma carrière politique. C’est mon choix, même si j’ai encore beaucoup de dynamisme en partie grâce au sport. J’ai 60 ans et j’aspire à autre chose dans la vie (lire ci-dessous, ndlr). Je ne veux certainement pas faire le mandat de trop. C’est toujours seulement celui-là qu’on retiendra de vous. Pour moi, on peut aussi limiter le nombre de mandats de bourgmestre à 3 ou 4 et laisser la place à un autre, décumuler aussi mandat public et emploi dans le privé (avocat…). Mais je compte bien d’ici là aboutir encore sur 14 projets importants comme la place de Néchin, la maison d’association de Bailleul, le nouveau cimetière d’Estaimbourg, l’école des arts, etc.

Le décumul des mandats, la population appréciera. Mais est-ce jouable si les autres partis continuent à cumuler ?

Difficilement acceptable en effet. Sur 23 députés socialistes à la chambre, 18 sont aussi bourgmestres. Si on en vient au décumul intégral, on ne jouera plus dans la même division. Et puis les citoyens apprécient que leur bourgmestre les représente à la Chambre également. C’est le rapport à l’argent qui perturbe avant tout les gens. Il faut clarifier tout cela. Je n’ai pas honte de ce que je gagne, mais je reconnais que c’est de trop. J’ai connu des années de misère dans ma jeunesse, je sais ce que veut dire tirer le diable par la queue.

Peut-on dignement cumuler deux fonctions avec des grandes villes comme Charleroi et Mons par exemple ?

Pour des villes entre 100.000 et 200.000 habitants, soyons justes, quand je vois déjà la somme incroyable de travail ici à Estaimpuis avec 10.000 habitants, c’est impensable. Paul Magnette qui est pour le décumul intégral s’en est sans doute rendu compte.

Place aux jeunes donc, et à Quentin Huart, 31 ans.

Oui place aux jeunes, j’ai fait le tour de la question. Avant, j’avais une nouvelle idée par semaine, j’en ai plus qu’une par mois. Quentin est un peu comme mon fils spirituel. Je lui ai beaucoup appris durant près de 10 ans, il est prêt à relever le gant. Beaucoup de jeunes s’investissent encore heureusement, dans les ONG ou ailleurs, il faut les encourager.

Et les plus âgés, comme Di Rupo, ils doivent céder aussi la place ?

Di Rupo, cela fait longtemps qu’il est là, c’est à lui de décider, il est assez sage pour prendre la bonne décision. C’est un grand homme d’état, un président exceptionnel. Les plus anciens ne doivent pas être mis dehors, ils peuvent encore aider autrement. Ils ont un grand savoir-faire. Mais le plus important au PS est d’éviter le clash à la française après cette trahison sans nom du cdH, de ne pas se diviser et de se recentrer sur les besoins essentiels de la population. Et surtout, en cas de brebis galeuse, de ne plus tergiverser, on sort le bazooka. Les gens ne comprendraient pas autrement.

Propos recueillis par Arnaud Dujardin

20170321_091255

Eoliennes: Le chantier a débuté

28 mars

Alors que le chantier a débuté en ce début de mois de mars, Daniel Senesael a présenté l’implantation des éoliennes estaimpuisiennes. Comme l’ont annoncé les représentants d’Ipalle et d’EDF Luminus, celles-ci devraient être opérationnelles pour la fin de l’année 2017 et permettront de produire la consommation de près de 8300 ménages. De quoi faire d’Estaimpuis une entité à énergie positive. Le reportage No télé ici, les articles de presse .

passculture

Le « Pass’ Culture »

20 mars

Le Pass’ Culture est un dispositif permettant de bénéficier de réductions ou d’avantages liés aux événements culturels organisés dans les communes partenaires.