Archives mensuelles: décembre 2012

Daniel Senesael 44ème Belge de l’année

27 décembre

Sudpresse a réalisé le classement des 100 belges qui ont marqué d’une manière ou d’une autre l’année 2012. Le quotidien a ainsi classé le Député-Bourgmestre d’Estaimpuis à la 44ème place. Ainsi, plusieurs raisons l’ont placé à cette très belle place. « Mon buzz créé lors de ma prestation karaoké de Carlos « Tout nu et tout bronzé » doit y être pour quelque chose ». Le fait d’avoir réalisé le taux de pénétration le plus important de Wallonie lors des dernières élections communales ne doit pas être non plus étranger à ce beau classement.

Newsletter 256

21 décembre

au sommaire cette semaine : Viste de Philip Cordery à Estaimpuis, réception des bourgmestres wallons, action jouets dans les intercommunales

Une action de solidarité pour les enfants

20 décembre

Alors qu’on s’approche de Noël, comment ne pas penser aux enfants les plus fragilisés qui n’ont pas la chance de recevoir de cadeau ? Daniel Senesael a interrogé le Ministre Henry sur les collectes de jouets organisées par les intercommunales wallonnes de gestion des déchets. L’occasion de rendre hommage à cette généreuse initiative et de vous souhaiter à toutes et tous d’excellentes fêtes de fin d’année. La question-réponse ici

Obélix: Un écho décalé

13 décembre

En plus des innombrables reportages télévisés, écrits et radiophoniques, en plus des Français, Hollandais, Belges, Canadiens et Québécois, le petit monde médiatique a également accouché de rubriques, chroniques et autres dessins humoristiques. De Paris à Bruxelles en passant par Néchin, découvrez le traitement humoristique de l’arrivée de Gérard Depardieu en cliquant ici.

Décès d’enfants : stop aux droits de succession !

12 décembre

Le PS va déposer une proposition de décret afin de supprimer les droits de succession en cas de décès d’un mineur d’âge.
Pour Daniel Senesael, député wallon, « perdre un enfant est déjà la pire des épreuves. Aujourd’hui, si un enfant de 8 ans décède d’un accident de la route et qu’il avait 800 euros sur son compte épargne, on demande à ses frères et sœurs de payer des droits de succession sur la moitié de cette somme ! Je propose de mettre fin à cet impôt injuste ».